Forum Accueil familial social

Réservé aux échanges sur l'accueil familial de personnes handicapées adultes (de 18 à 60 ans) ou âgées de plus de 60 ans, dans le cadre d'agréments délivrés par les Conseils Départementaux.

Avant de poster une question ou de créer un nouveau sujet, vérifiez si votre question - et ses réponses - ne s'y trouvent pas déjà, en utilisant le bouton rechercher. Il vaut mieux développer les sujets existants plutôt que de multiplier les discussions sur le même thème. Merci d'avance !

Aller à :

Forum > Wanted accueillants familiaux !


Etienne - 10/07/02 11:00 - Wanted accueillants familiaux !

Bonjour,

Il y a pas mal de nouvelles annonces concernant la France entière, à la rubrique "recherche de famille d'accueil" du site [www.famidac.fr], ainsi que plein d'annonces plus anciennes, encore "en panne" de réponses.
C'est un peu décourageant...

Si vous connaissez des accueillant ayant des places disponibles, merci de leur en parler !

Cordialement,
Etienne

christiane - 14/07/02 14:26 - Re: Wanted accueillants familiaux !

Bonjour Etienne,
Je vois que tu demandes des familles d'acceuil et que tu réponds beaucoup à toutes les annonces. Es tu famille d'acceuil toi même? sais tu ce qu'une famille touche mensuellement pour 1 personne handicapée?
Moi je peux te le dire car ça fait 9 ans que j'exerce ce métier je touche 38.71f par jour pour 24h de travail sur 24h avec tous les problèmes de jour ou de nuit?
Vois tu ce que ça représente. Moi j' acceuille 3 handicapées je les emmène partout , je ne les laisse jamais une minute seule je les emmène en vacances et mon couple se dégrade au fil des jours vois tu? Car je me dépense sans compter et elles ont besoin de beaucoup d'amour.
Elles ont toutes les 3 de la famille qui les a complètement oublié???hé oui c'est comme çà??? crois tu qu'il me reste beaucoup à la fin du mois??? Le problème il vient d'en haut.
Si les gens avaient un salaire convenable 4000f brut mensuel par exemple au lieu de 1100f il y aurait beaucoup plus de volontaires. Combien de gens me disent "tu es folle de te donner tant pour si peu, moi je ne le ferais pas".
Eh oui c'est ce qu'on me dit. J'ai un mari, 5 enfants , 6 petits enfants et mes 3 filles d'adoption et je fais avec tout ce monde enfin j'essaye de faire au mieux.
Si tu veux correspondre avec moi Etienne , je serais ravie. J'aime passser un peu de temps sur internet, les contacts me manquent;
Peut-être à bientôt
Amitiés
Chistiane

Etienne - 15/07/02 11:00 - Re: Wanted accueillants familiaux !

Bonjour Christiane,

Oui, je suis moi-même accueillant familial (2 adultes handicapés, 1 personne âgée) et je me rends bien compte des difficultés que cela représente au quotidien.
Mais ce métier m'apporte également bien des satisfactions, avec des pensionnaires aux capacités (et aux handicaps) complémentaires : notre famille forme à présent un "groupe" équilibré, avec ses complicités, ses plaisirs, ses délires joyeux.
Pour moi, cette harmonie est au moins aussi importante que l'aspect financier de cette activité (la loi du 17 janvier 2002 prévoit une revalorisation de nos rétributions ; on attend encore ses décrets d'application...)
Ce n'est pas évident de trouver la "bonne" famille pour le "bon" pensionnaire ; c'est, entre autres, pour faciliter les mises en relation et la circulation de l'information que j'ai créé, voici quelques années, le site [www.famidac.fr].

Pour correspondre avec moi-même comme avec d'autres accueillants, tu peux t'inscrire à notre groupe de discussion, qui compte actuellement plus de 80 membres : on y partage nos points de vue, nos expériences, nos désirs, nos coups de blues !

En espérant te relire bientôt,
Cordialement,
Etienne

christiane - 15/07/02 18:44 - Re: Wanted accueillants familiaux !

bonjour Etienne
je suis très contente de te lire.Depuis combien de temps accueilles tu des personnes??est ce que c'est toi la personne désignée? Bien sur qu'on trouve un équilibre sinon on ne pourrait pas le faire mais c'est obligatoire que ce ne soit pas facile tous les jours??? de quelle loi parle s tu du 17.01.2002, je ne suis pas au courant et n'en ai même pas entendu parlé. normalement en aout nous partons tous en vacances en Bretagne pour 2 ou 3 semaines suivant le temps et là je peux te dire que mes 3 handicapées sont heureuses. elles marchant toutes les 3 a peu près bien , sauf une qui a eu la polio et qui boite ou s'empierge facilement mais le principal c'est la joie dans leurs yeux et l'amour que l'on échange.si tu peux me dire ou je peux lire cette loi merci de me dire bien amicalement christiane

Etienne - 15/07/02 19:00 - Re: Wanted accueillants familiaux !

Bonjour Christiane,

La loi du 17 janvier 2002 est sur le site [www.famidac.fr] (voir cadre jaune, à droite).

L'histoire de mes propres débuts dans l'accueil familial est à la rubrique "Documentation", Témoignages...

A bientôt sur famidac@yahoogroupes.fr !
Comme les autres membres du groupe n'ont pas forcément suivi nos échanges, n'hésite pas à t'y présenter et à renouveler tes remarques !!!

Amitiés
Etienne

cosette - 17/07/02 10:36 - Re: Wanted accueillants familiaux !

Bonjour Christiane ..,

je me presente , cosette , (et oui c'est mon prenom ) famille d'accueil depuis 12 ans , 3 handicapés mentaux adultes , je suis seule et j'ai 54 ans bientot .
Bien sur que c'est tres dur , je ne me sens pas soutenue du tout , sauf quand je n'en ai pas besoin bien sur , je vie dans un petit village de 250 habitants , et là non plus ça n'est pas simple .....
depuis 10 ans je n'ai pas pu prendre un seul jour de congé , enfin si ,pardon , j'en ai eue deux .mais, mes moyens ne me permettent pas de partir en vacances , trouver une ou un ramplaçant c'est galère , je suis en relation ( encore ) avec une personne que ça pourrait interesser , je croise les doigts ...
Pour ce qui est du salaire , j'ai 288 euros28 par mois et par personne , comme tu vois je roule sur l'or , mais certains dirons que plaie d'argent n'est pas mortelle ...c'est si facile a dire quand on en est pas privé ...le salaire etant fonction du lieu (moi les deux-sevres ) et aussi du degré de handicap de chacun , les miens ont 4 MG chacun ...le montant du MG est passé au 1° juillet de 2£ 91 a 2£ 95 , attention Mmes et Mrs si vous avez du mal a allez chercher tout vos gros sous , je veux bien venir avec ma brouette ....
Christiane , tu dis que ton couple se degrade , je n'ai pas de conseils a te donner , mais peut etre cela vaut il la peine que tu le preserves ton couple , moi le mien en est mort , et pas que mon couple d'ailleurs , tous mes amis , oh , ils sont toujours là , mais au bout du fil , mes residents sont des cas lourds , pas toujours tres representatifs , l'un d' eux au cours d'un repas ou il y avait des enfants et des dames un peu huppées , n'a rien trouvé de mieux que se lever, faire 3 fois le tour de la table pantalon et slip sur les talons , je n'ai pas eue besoin de ré-inviter ces personnes là ....
Nous sommes tous ou a peu pres dans le meme cas , il me semble , alors ne desesperes pas , mais pense a toi ....a ta vie ...sans pour autant delaisser tes residents ..
j'espere ne pas avoir ete trop longue , je te souhaite la bienvenue ...comme je n'ai pas trop le temps de venir sur le forum tu peux m'ecrire sur mon e-mail perso , je me ferais un plaisir de te repondre .
bonne journée et surtout bon courage
Cosette

Etienne - 17/07/02 23:15 - Re: Wanted accueillants familiaux !

Bonsoir, Christiane et Cosette !

Nous sommes certainement nombreux à avoir rencontré ce genre de difficultés : effectivement, l'accueil familial peut perturber l'équilibre de la famille accueillante. Le conjoint (ou la conjointe) de l'accueillant n'y trouve pas forcément son compte (le rôle du conjoint de l'accueillant sera d'ailleurs le thème du prochain numéro de "L'accueil familial en revue").

Personnellement, j'ai tendance à relativiser ce problème : voici une vingtaine d'années, j'étais artisan du bâtiment. Cette activité avait fini par perturber notre vie de couple au point d'aboutir à une première séparation.

Comme bien d'autres activités indépendantes, l'accueil familial a une forte incidence sur la vie de toute la famille : le conjoint de l'accueillant est forcément impliqué. S'il s'en désintéresse, la rupture est prévisible. C'est ainsi qu'après 4 années d'accueil, j'ai préféré me séparer de ma seconde compagne plutôt que de renoncer à cette activité. Mais il y avait déjà "de l'eau dans le gaz" avant, le fait d'être accueillants n'avait fait qu'amplifier nos désaccords...

Depuis, j'ai fait la connaissance de Michèle, avec qui j'ai la chance de partager ma vie et ma passion pour le métier d'accueillant. Sans renoncer à sa propre activité professionnelle (à mi-temps), elle joue désormais au sein de notre "famille élargie" un rôle essentiel, équilibrant... Je pense que tout va pour le mieux parce qu'en choisissant de vivre avec nous, elle savait déjà parfaitement à quoi s'attendre !

A part ça, l'accueil familial ne nous a fait perdre aucun véritable ami. Au contraire, nous en avons plus qu'avant - à commencer par nos pensionnaires, qui ont au moins autant de qualités que de handicaps. Leurs proches, aussi, qui se réjouissent de leurs progrès. D'autres professionnels (médecins, travailleurs sociaux...), qui pour la plupart ont découvert l'accueil familial grâce à notre site Internet et s'impliquent pour le développement de cette alternative aux placements institutionnels.

La maison est grande : une chambre est réservée à nos proches et à ces amis, qui passent souvent ici plus d'une journée. Certains, qui connaissent bien la maison, nous remplacent le temps d'une escapade de quelques heures ou de quelques jours, en amoureux...

On a de la chance ? Assurément. Mais aussi : on a choisi comme "protégés" des cas "pas trop lourds" et même au "bout du monde", dans un hameau perdu à 35 kilomètres de la "grande ville" la plus proche (Aubenas), on n'est pas coupés du reste du monde !

En résumé de ce témoignage, voici notre recette : prendre le temps de bien sélectionner ses pensionnaires (les annonces du site sont faites pour ça) et ne pas rester replié sur soi (on peut partager, ici ou ailleurs, ses soucis et ses joies, ses problèmes et ses solutions...) !

Cordialement,
Etienne
[www.famidac.fr]

erika - 19/09/02 15:24 - Re: Wanted accueillants familiaux !

Voila j'aurai voulu savoir si un suivi avec des professionnels est entrepris pour suivre les personnes placées. Je fais des études pour devenir assistante sociale et je m'interesse au placement familial thérapeutique et notamment au suivi du placement. Quels professionnels s'occupent du placement? assistante sociale, éducateur...
Est ce que le conjoint se sent investi par rapport à l'accueil et a t'il sa place, quel est son rôle?
Est ce que les professionnels prennent en considération le rôle du conjoint?
Merci de me répondre
érika

sylviane - 04/11/02 22:13 - Re: Wanted accueillants familiaux !

Bonsoir Etienne nouvelle inscrite je me régale de rencontrer par internet des personnes ayant les memes problèmes que nous. Pour mes remplacements j'ai la chance d'avoir une amie aide soignante qui me donne sa 5ème semaine de vacances et une adorable maman de 74 ans qui assure la restauration nous pouvons nous échapper avec mon mari 7 jours pleins et c'est énorme. Nous le faisons depuis 3 ans nous sommes mariés depuis 22 ans sommes toujours ensemble pour notre accueil familial mais le couple a besoin de se retrouver seul quelques jours. Nous sommes accueillants depuis 7 ans nous n'avons jamais regretté notre choix de vie mais comme tu le fais remarquer il faut prendre son temps pour trouver une grand mère pouvant se plaire avec nous et notre entourage. Car il y a l'accueillant mais aussi la famille à recevoir de temps en temps

carole - 16/03/06 14:59 - Re: Wanted accueillants familiaux !

Bonjour à tous,

Je papillonne dans tous vos messages et je trouve cela trés enrichissant. Je n'écris pas souvent, car je me sens encore un peu exclue. Je suis en effet une future accueillante, enfin, je l'espère fort. Mon dossier fut envoyé en janvier 2006, j'ai déjà répondu à toutes les enquêtes et la commission qui statuera sur mon éventuel agrément se réunira en mai. Lire vos témoignages me plonge par avance dans cette vie d'accueillant, où se mèlent les joies , et , j'en ai bien conscience, les problemes aussi. Je suis actuellement auxiliaire de Vie à la Mutualité Française et j'adore mon travail. Je souhaite vraiment plus encore donner à mes pensionnaires l'envie de vivre, d'être heureux, leur donner ce milieu familial indispensable à l'équilibre de chacun, les pousser doucement à aller de l'avant... J'ai conscience de vous paraître utopique, j'ai conscience que la route ne sera pas forcemment parsemée de roses.. ou plutot si, de roses avec leurs épines.. Et j'espère être à la hauteur.
Merci pour ce site qui m'apporte beaucoup, et tempère aussi mon enthousiasme passionné.

philippe - 06/07/06 21:22 - Re: Wanted accueillants familiaux !

Bonjour, je découvre avec curiosité ce site où les gens communiquent sur leur métier et c'est remarquable en tout point. Quelle richesse humaine!
Depuis 10 ans je travaille dans le social avec une Maîtrise universitaire en sport adapté, sur des remplacements au sein de différentes structures, FAM, CAT IR. J'aurais en novembre mon diplôme d'éducateur spécialisé et peut être enfin un vrai poste à part entière !
Mais devenir accueillant familial dans les Pyrénées m'intéresse !
Vous pourrez surement m'éclaircir un peu.
Hier j'ai rencontré une accueillante de 2 personnes handicapées en logement indépendant. Elle n'a pas d'agrément !
Peut-on vraiment exercer sans agrémént du Conseil Général (Hautes-Pyrénées) ?
Quels en sont les avantages ?

Merci infiniment pour votre réponse et bon courage à tous car votre métier est à classer au patrimoine mondial de "l'UNESCO" !
Philippe.

Etienne - 07/07/06 09:39 - Re: Wanted accueillants familiaux !

Bonjour Philippe,

Je ne recommande à personne d'accueillir sans agrément ; mais celui-ci n'est pas prévu en cas d'Accueil en logement indépendant - consultez cette rubrique en ligne sur [www.famidac.fr] et ce sujet sur le forum (utilisez le bouton "Rechercher" > indépendant en ne cochant que "discussion").

Par contre, l'accueil familial "classique" (à votre propre domicile) sans agrément ne présente que des inconvénients ; entre autres :
- vous ne bénéficiez pas des avantages fiscaux et sociaux réservés aux accueillants agréés ("loyers" non imposables, exonérations de charges patronales pour les personnes accueillies...)
- vous risquez un emprisonnement de trois mois et une amende de 3.750 euros (Article L443-9 du code de l'action sociale et des familles)...

Quelques départements refusent d'instruire les demandes d'agrément. Si c'est le cas du votre, insistez ; nous pouvons vous aider, le cas échéant, à "débloquer" la situation.

Famidaquement, Etienne

pariost - 01/08/06 11:31 - Re: Wanted accueillants familiaux !

bonjour,
C'est la premiére fois que je vous écris mais je lis souvent les questions du forum. Moi aussi je suis accueillante familiale depuis 10 ans, mon mari l'était également mais il a du reprendre une activité à l'extérieur suite à des impayés de personnes accueillies donc je me retrouve toute seule à gérer les 2 personnes accueillies. Vous savez ce n'est pas marrant tous les jours et je trouve que nous ne sommes pas trés aidés au niveau du conseil général.
Enfin je vous écrivais surtout pour vous dire que j'ai une place de libre si cela intérresse ; j'habite en cote d'or prés de dijon.

Intervenir dans cette discussion

IMPORTANT : Si votre message est sans rapport avec ce sujet (Wanted accueillants familiaux !), recherchez le sujet adéquat ou proposez un nouveau sujet.

Votre nom: 
Votre adresse électronique: 
Sujet: 
Mesure anti-SPAM :
Résoudre la question mathématique et saisir la réponse dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site.
Question : que font 17 plus 19?
Votre message restera caché jusqu'à ce qu'il soit approuvé par un modérateur, s'il est en rapport direct avec l'accueil familial d'adultes handicapés et de personnes âgées. Sinon, il sera supprimé.