Forum Accueil familial social

Réservé aux échanges sur l'accueil familial de personnes handicapées adultes (de 18 à 60 ans) ou âgées de plus de 60 ans, dans le cadre d'agréments délivrés par les Conseils Départementaux.

Avant de poster une question ou de créer un nouveau sujet, vérifiez si votre question - et ses réponses - ne s'y trouvent pas déjà, en utilisant le bouton rechercher. Il vaut mieux développer les sujets existants plutôt que de multiplier les discussions sur le même thème. Merci d'avance !

Aller à :

Forum > Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Aller à la Page  Page précédente 1 2 3 4 5 67 8 9 Page précédente Page courante: 7 parmi 9

patoche86 - 19/03/16 18:33 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour boubou

C'est ce que nous sommes payés, nous, accueillants familiaux. Avec en sus, les indemnités de sujétions particulières, s'il y en a.
Ne soyez donc pas surpris, nous ne pouvons pas payer nos remplaçants plus que ce que nous gagnons - et les personnes accueillies payent les remplaçants au même tarif que les accueillants.

Patoche

Christophe - 25/03/16 12:20 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour Etienne,
Je vais commencer un emploi en tant que remplaçant famille d’accueil et nous cherchons, mon employeur et moi même, la meilleure solution pour une rémunération équitable.
La solution de rémunération par les accueillis ne parait pas être la meilleure solution au regard des témoignages (Cotisation assedic et montants).
De plus, mon employeur peut envisager certaines absences à l'avance mais pas d'autres tels que des remplacements ponctuels de dernière minutes donc moins de 48h. Dans ce cas, le CG ne peut pas être prévenu et les accueillis ne peuvent pas non plus me rémunérer à la fin du mois...
Nous avons donc pensé au CESU... Néanmoins ce moyen de paiement est pénalisant pour moi car mon employeur ne souhaite pas dépenser plus que ses propres revenus... Aussi, il me propose de déduire les charges sociales de mon montant net!... Donc, au final, je percevrais moins que prévu!...
Une autre question se pose pour moi: il existe un contrat de remplaçant sur le site mais uniquement pour les rémunérations par les accueillis. Existe-t-il un contrat pour les règlements en CESU par l'employeur?
J'avais envisagé comme statut juridique: auto entrepreneur mais je m’aperçois que pour s'occuper de personnes fragilisées, il faut un agrément qui n'existe plus depuis peu de temps. reste donc uniquement "l'agrément qualité" qui n'est pas possible d'obtenir aux vues des conditions drastiques à remplir pour une personne seule.

Si vous pouviez m'éclairer au regard de toutes mes interrogations, ce serait très gentil !
merci d'avance !
Cordialement, Christophe R.

karine73 - 25/03/16 19:17 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour Christophe,

Je suis accueillante familiale, ici voilà comment nous fonctionnons :

Pour un remplacement de + 48h : Ce sont les accueillis qui rémunèrent la personne remplaçante;
Je ne perçois plus mon salaire ni les sujétions, qui sont versé à la personne remplaçante.
Pour que vous puissiez être rémunéré par les accueillis : l’accueillante familiale et la personne accueillie doivent rédiger une annexe au contrat pour stipuler que vous serez personne remplaçante et préciser les conditions de rémunération (voir sur ce site l'avenant type) Pour certains de mes accueillis, cette rémunération se fait par le CESU classique, car bénéficiaire de la PCH ou d'une bourse plus importante

Pour un remplacement de - 48h : C'est moi qui rémunère la personne remplaçante par le biais du CESU "classique" : je bénéficie du crédit d’impôt, et donc je ne suis pas du tout perdante ! et la personne remplaçante bénéficie de la cotisation chômage;
Si c'est l’accueillante familiale qui vous rémunère, la procédure n'est pas très claire, personnellement je fais un contrat de travail (voir contrat particulier employeur) car les remplacements sont réguliers, mais je ne sais pas ce que ça vaut...

Pour le statut juridique auto entrepreneur, je ne suis pas sûre que ce soit intéressant, là comme ça je n'en vois pas les avantages. Rien n'est simple dans l'accueil familial, n’hésitez pas à revenir avec d'autres questions, et peut-être aurez vous aussi d'autres témoignages;

Cordialement, Karine

Christophe - 28/03/16 14:55 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Merci beaucoup Karine !,
Je commence à y voir un peu plus clair!...
Quand vous parlez de "crédit d’impôt"...: A ma connaissance, par le biais du CESU, il est possible de déduire 50°/° du montant des sommes versées si vous êtes imposable. Si ce n'est pas le cas, il parait que le crédit d’impôt n'existe pas et la réduction fiscale n'est plus valable... Alors pour une personne non imposable...
D'autre part, comment convaincre les accueillis pour régler le remplaçant en CESU ?
D'autre part, vous précisez l'avantage des chèques emploi service pour les cotisations chômage!, c'est un véritable dysfonctionnement pour les déclarations classiques usités par la plupart des accueillants !
En tous cas merci encore pour votre réponse extrêmement claire et explicite !
Cordialement,
Christophe R.

karine73 - 01/04/16 17:58 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour Christophe,

Effectivement si non imposable, seule une personne en activité professionnelle peut bénéficier d'un crédit d’impôts
Convaincre les accueillis de rémunérer les remplaçantes est possible que si leurs finances leur permet de régler le surplus.
Ce ne sera probablement pas possible pour un accueilli qui bénéficie de l'aide sociale...
Mais si le budget suit, en général les accueillis sont compréhensif;
Bref, vous l'aurez compris, cela ne peut se généraliser pour l'instant;
On espère très fort que l'UNEDIC réponde favorablement à notre demande de bénéficier de l'assurance chômage, la réponse de fait attendre longuement....
mais on garde espoir....

Karine

christophe R. - 01/04/16 18:03 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bon jour a vous,
Me revoilà...
Je viens de parler à mon employeur au sujet du salaire. Je lui ai proposé de me rémunérer en CESU et elle est d'accord mais sous conditions! Elle me propose de prendre à ma charge les charges sociales et ne souhaite pas dépenser plus que ce qu"elle avait fixé au départ, soit 100E les 24H pour trois résidents.
Si j'accepte ces conditions, plutôt que de toucher cette somme en net, je ne percevrais que 75E environ une fois les charges déduites!...
Pour motif, elle me dit que c'est déjà bien payé au regard des autres familles d'accueil et qu'elle ne peux pas faire l'avance de ce surcout.
Et ceci meme si elle récupère 50% de la somme à la fin de l'année...
De mon coté, je ne peux accepter une telle différence de prix entre le brut et le net !
Si vous pouviez me donne votre avis, ce serait sympa.
Bonne journée à vous,
Christophe

christophe R. - 04/04/16 15:14 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour Karine,
...Et merci encore pour votre réponse!
Néanmoins, je ne sais si vous avez vu ma réponse du 01/04/16, mais la proposition faite est que ce soit ma patronne (accueillante familiale) qui me rémunère en CESU.
Elle ne souhaite pas entendre parler de me faire rémunérer en direct par les accueillis... aussi, tel que je le soulignais, elle me propose de me rémunérer en CESU mais de prendre à ma charge les charges sociales. Mon revenu ne serait donc plus de 100,00€/24 heures pour les trois résidents mais environ 75,00€/24 heures soit moins que les 78,00€ minimum garanties pour les trois résidents selon les dispositions du CG... [Note des modérateurs : utilisez notre calculette ! En fait, le minimum de 2,5 SMIC/jour = actuellement 21,33€ Net, soit un total de 64€ Net pour 3 personnes accueillies]
Voilà, je vous exposais là mes dernières négociations et je ne trouve pas la proposition très inintéressante !...
Quant vous prenez l'exemple des remplacement de moins de 48h, et que vous rémunérez vos remplaçants en CESU, vous dite aussi que c'est très inintéressant pour vous...par rapport au crédit d’impôt... Si vous en bénéficiez, c'est que vous êtes donc imposable mais ce n'est peut-être pas le cas de tous les AF ?
La rémunération des remplaçants est vraiment problématique !...
Je voulais avoir votre avis sur la question...
Par avance, merci !
Cordialement,
Christophe R.

Utilisateur anonyme - 04/04/16 17:16 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour Christophe R,
La solution la plus simple serait que les accueillis vous rémunèrent mais l'accueillante pour laquelle vous faites des remplacements s'y oppose !!
La rémunération des remplaçants n'est pas plus compliquée que celle des accueillants, il y a juste une annexe au contrat à faire, mais savez-vous pourquoi l'accueillante s'y refuse ?
Pour ma part, je trouve cette solution pratique et juste .
Cordialement
Gribouille

karine73 - 04/04/16 18:09 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour Christophe,

Si c'est l'accueillante familiale qui vous rémunère, elle doit normalement payer toutes les charges sociales (y compris chômage) car, n'étant pas une personne accueillie, elle ne peut pas utiliser le CESU accueil familial. Elle peut en revanche vous déduire les frais de vos propres repas ;

Si elle ne peut pas bénéficier de la réduction d’impôts ou du crédit d’impôts, ou encore ne peut pas faire face à l'avance de salaire, le mieux pour elle est de suivre les conseils de Gribouille, de vous faire rémunérer par les accueillis (avec ou sans cotisation chômage).

Pour le montant de la rémunération, avez vous pris connaissance des contrats d'accueils ?

Je pense qu'il est nécessaire que vous soyez en accord avec ce que l'accueillante familiale vous proposera, et ainsi éviter toute tension dans le cadre de vos missions.
Cordialement
Karine

Christophe - 18/04/16 16:29 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Réponse aux modérateurs concernant le salaire des remplaçants:,
Bonjour,
Juste une réponse concernant l’insertion dans mon message concernant la rémunération...
Je tourne autour de ce sujet épineux (rémunération remplaçants) depuis quelques messages...
J'entends bien le tarif affiché par le CG mais je ne l'approuve pas du tout concernant les remplacements (et je ne pense pas être le seul!)
En effet, le remplaçant devrait toucher plus que l'accueillant car le domicile n'est pas le sien, il ne choisi pas son alimentation, est obligé de supporter l’environnement, etc...et ce sent donc un peu plus en activité que l'accueillant lui-même qui lui est chez lui!...

D'autre part, si je prend l'exemple d'un remplaçant dans une famille accueillant un seul résident, son salaire pour 24h de temps (une journée entière + la nuit) serait donc de 21,33E !!!
On voit ici, par l'exemple, l'absurdité d'une telle rémunération!

Je ne demande pas non plus d’être payé au SMIC horaire pour les 24h mais une rémunération forfaitaire descente.
L'exemple prés cité ne représente pas une rémunération descente et il est tout à fait normal de considérer les remplacements comme problématiques dans la mesure ou les accueillants ont énormément de mal à trouver des remplaçants... A ce tarif, on comprends pourquoi!
Ces conditions de travail et de rémunération engendrent beaucoup de travail au noir et ne favorisent pas la déclaration....

A quand le grand chantier du troisième age que nous ont promis tant de politiques?....

Très bonne journée à vous,
Christophe R.

Utilisateur anonyme - 18/04/16 18:00 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour Christophe,

Je me permets de vous répondre afin de vous exposer mon point de vue :

- Vous voulez toucher plus que l'accueillant lorsque vous le remplacer à son domicile invoquant diverses choses, dont notamment le fait d'être un peu plus en activité que l'accueillant lui même qui est chez lui, cela me semble peut être un peu normal que vous soyez un "peu plus en activité" que lui, vous êtes là pour travailler, le remplacer, donc faire le travail à sa place, faire ce que lui fait au quotidien, 7 jours sur 7,365 jours de l'année, sans samedi/dimanche ni jour férié, si vous le remplacez c'est bien pour qu'il puisse souffler un peu, n'oubliez pas non plus que lorsque l'accueillant familial est en congé, il n'est pas rémunéré, il est en congé sans solde . (voir : Comment organiser les congés de l’accueillant(e) ?).mais vous semblez oublier que les charges de l'accueillant continuent même pendant les remplacements ...exp:EDF,EAU,IMPÔTS LOCAUX et autres .....

- Vous trouvez que le salaire pour le remplacement d'un accueillant pour une personne est indécent, dites vous bien qu'il est tout autant indécent pour l'accueillant puisqu'il s'agit du salaire qu'il perçoit lui même pour effectuer le même travail, dans les mêmes conditions toute l'année, vous comprendrez bien que dans ces conditions il ne puisse pas vous donner plus qu'il ne reçoit, de plus lors de remplacement ce n'est pas à l'accueillant de prendre en charge votre salaire mais à la personne accueillie, mais vous n'êtes pas pris par surprise ,les tarifs sont inscrits au contrat d'accueil et à l'avenant que vous devez signer ...à vous d'accepter ou non !!!.
Tout comme il est indécent qu'à l'heure actuelle les accueillants familiaux ne puissent pas encore bénéficier de protections sociales comme tous les salariés, entre autre du bénéfice des ASSEDIC.

- Le grand chantier du troisième âge promis par tant de politiques a bien été mis en route, nous y avons obtenu la mise en application de plusieurs de nos revendications mais il y a encore énormément à faire ( voir : Revendications )

- Pour en revenir à votre message du 04/04, si l'accueillante veut vous rémunérer, les charges sociales sont alors à sa charge et elle bénéficie alors d'un crédit d'impôts puisque comme cela vous a été déjà répondu elle devra vous déclarer soit à l'URSAFF, soit utiliser le CESU "classique" car elle ne bénéficie pas des réductions de charges dont les personnes accueillies bénéficient.
Par contre vous déduire les charges qui lui reviennent de votre salaire n'est pas légal, soit elle décide de vous employer et alors elle assume, soit le salaire est pris en charge par les personnes accueillies (ce qui est prévu par la loi et je ne vois pas ce qui lui pose problème).

Effectivement trouver un remplaçant et se faire remplacer peut relever du parcours du combattant, plusieurs accueillants n'arrivent malheureusement même pas à prendre leur congés mais si les accueillants et les remplaçants jouent le jeu et respectent les règles (ce qui ne semble pas avoir été le cas de la personne dans vos négociations) il y a toujours un moyen de trouver un accord satisfaisant tout le monde.

Famidaquement

Christophe - 19/04/16 15:05 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Merci pour votre réponse même si je ne partage pas tous vos point de vues...
Surtout en ce qui concerne les charges supportées par l’accueillant car, que je sache, les résidents contribuent aux paiement de ces charges...
D'autre part, vous parlez de congés sans solde...il me semblais que les accueillants ont des congés payès sur leur fiche de paie!?....

Ne reste pas moins la difficulté de ce métier avec ses contraintes.
Je vous rejoins sur un point, c'est au sujet de la rémunération et du statut même des accueillants qui reste précaire...

...Mais en tant qu'employé, je ne devrait même pas prendre en considération tous ces paramètres!...

Je reste sur cette position de dire et de penser (et vous le confirmez) que le remplaçant se sent un peu plus au travail que l’accueillant, qui lui, est à son propre domicile avec tous les avantages que cela comprends...(contrairement au remplaçant). De ce fait est-il normal que le remplaçant soit payé une misère, soit la rémunération de base du CG?. Doit-il supporter la précarité de son employeur? Je tiens juste à souligner encore une fois l'abération du salaire prés cité (d'après le CG).
L'intérêt financier de l’accueillant réside dans la durée d’accueil contrairement au remplaçant, qui lui, ne prends part à ces revenus que ponctuellement. C'est déjà une différence de taille!

Ceci étant posé, je comprends votre position (du coté des accueillants). Essayez simplement, a votre tour, de comprendre la mienne ainsi que celle de nombreux remplaçants actuels et futurs!... Chacun défends son bifteck, c'est bien connue!, mais au delà, je veux faire part, ici, de mon indignation.
Je pense que vous même ne pourriez accepter ce type de salaire!.

Je ne tiens pas à faire ici une bataille d'orgueil mais simplement à échanger des avis et je vous remercie d'y contribuer.

Très bonne journée à vous,
Cordialement,
Christophe R.

zouli - 05/06/16 14:51 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour
Je fais des remplacements chez pas mal de familles d'accueil, récemment en mois de mai j'ai remplacé pour 1 semaine
3 grandes mères dont une grabataire et une tante grabataire aussi que la famille garde
En plus de quatre personne j'avais 6 chiens,10 poules, 2 chats ,des pigeons et oiseaux ,un lapin à nourrir et entretenir
La semaine s'est bien terminée avec bien sûr beaucoup de peine à leur retour la famille n'a pas Honoré ses engagements et n'a pas payé pour les animaux pour la grand mère qui est de leur famille j'ai reçu la moitié du salaire....comment faire avec ses gens malhonnête
Merci de me répondre

Domi18 - 05/06/16 16:48 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour zouli,

Les remplacements doivent donner lieux, de la part de l'accueillante à remplacer, à l'établissement d'un contrat. Voir les modalités ICI.
S'il n'y a pas été établit de contrat détaillé, portant la mention des achats que vous deviez faire, les tâches à accomplir ainsi que le nombre de personnes à vous occuper, malheureusement il n'y aura pas grand chose à y faire.
Vous pouvez lire ICI les conditions dans lesquelles un remplacement au domicile de l'accueillant doit se faire.
Vous pouvez, en privé, nous indiquer le nom de cette accueillante, si elle est adhérente à l'association Famidac VOIR ICI nous la contacterons et après avoir entendu sa version, nous prendrons les mesures qui s'imposent, si nécessaire.
Courtoisement,

omar - 10/06/16 13:51 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour ,
ma mère est famille d'accueil pour trois personnes âgées. Elle souhaite se faire remplacer 1 semaine par sa fille qui habite à 400 mètres de son domicile. Elle dormira au domicile de ma mère ou sont pris en charge les résidentes est assurera leur prise en charge au quotidien.
J'ai cru lire certains texte de loi qui donnait la possibilité au proche d'exercer cette fonction sous forme de bénévolat. Sa fille pourrait donc avoir un statut de remplaçante bénévole.
Merci d'avance de vos réponse

melanie - 21/06/16 10:16 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour,
Je vais me faire remplacer 10 jours pendant l'été et je vais donc faire un contrat annexe pour ma remplaçante avec mes accueillis. Doit-on mettre toutes les sujétions particulières car ma remplaçante ne va pas faire toutes les taches que j'effectue (lavage et repassage du linge par exemple). Je lui demande le strict minimum pour le ménage et lui simplifie la préparation des repas. De plus pendant les 10 jours elle utilise l'eau et l'électricité et elle sera nourrie 3 fois par jour + la collation.
Peut on déduire les frais de repas de la remplaçante? Car en attendant c'est moi qui paye tout ça. C'est une économie pour elle et une charge pour moi.
Merci par avance de votre réponse.

Utilisateur anonyme - 21/06/16 19:40 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour Mélanie ,

Ne confondez pas s'il vous plait !!!
Vous sollicitez une remplaçante pour vous remplacer 10 jours ,il est donc évident qu'elle va effectuer le même nombre d'heures de présence que vous.
Ne me dites pas que si un de vos accueillis est malade la nuit et salit les draps qu'elle ne va pas les changer et les mettre à laver ???
Vous avez déjà la chance de trouver une remplaçante et vous allez en plus lui reprocher l'eau et l'électricité utilisée ?????
Elle sera nourrie 3 fois par jour +la collation , et je dirais heureusement, elle ne va pas quitter votre logement pour aller manger chez elle et laisser vos personnes accueillies seules.
De plus vous continuerez à percevoir les indemnités d'entretien ainsi que le montant de la mise à disposition de la pièce de la personne accueillie.
Relisez votre contrat : article 7. Modalités spécifiques de règlement applicables en cas :
"D’absences de l’accueillant familial :
Si la personne accueillie reste au domicile de l’accueillant familial :
La rémunération pour services rendus, l’indemnité de congé et, le cas échéant, l’indemnité en cas de sujétions particulières ne sont pas versées par la personne accueillie à l’accueillant familial mais à son remplaçant. Les sommes perçues sont soumises au régime fiscal et de cotisations sociales obligatoires des salaires.
L’indemnité représentative de frais d’entretien courant de la personne accueillie et l’indemnité représentative de mise à disposition de la ou des pièces réservées à la personne accueillie restent versées à l’accueillant familial."


Et vous lorsque vous êtes présente, vous n'utilisez pas d'eau, pas d'électricité et vous ne mangez pas ???
Il me semble que fournir les repas à sa remplaçante est le minimum que vous puissiez faire si vous souhaitez la conserver.
Le cas échéant dans la phrase ne veut pas dire que votre remplaçante ne perçoit pas l'indemnité de sujétions particulières, il veut dire "si l'indemnité de sujétions particulière existe" elle sera reversée à la remplaçante.
Et je ne comprends pas, lorsque vous dites : "en attendant c'est moi qui paye tout ça", qui paye quoi, le repas de la remplaçante ?? en aucun cas le salaire puisque par avenant à votre contrat se sont vos personnes accueillies qui la rémunèrent.
Et honnêtement, lorsque vous prévoyez vos courses, comme le dit si bien l'expression : "quand il y en a pour trois, il y a en pour quatre", à moins que vous ne rationniez vos résidents.
Curieusement

Emilie - 22/06/16 10:36 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour Mélanie,
Je ne peux que soutenir la réponse qui vous a été faite par Gribouille. Le cadre légal doit d'être respecté.
Je rajouterai que les sujétions particulières sont une indemnité versée en plus à l'accueillant (ou à son remplaçant lorsque ce dernier est absent du domicile), car elles indemnisent un travail supplémentaire relevant de la dépendance de la personne accueillie (voir feuille d'évaluation des MG en cas de sujétions particulières).
L'eau et l'électricité sont affectées dans les MG d'entretien que vous ne reversez pas au remplaçant puisque vous les percevez déjà. (voir réponse de Gribouille juste au dessus) Enfin, chaque mois vous percevez des congés payés qui pallient déjà à la carence de salaire reversée au remplaçant. Cette indemnité de congés payés est calculée sur la rémunération principale. Donc vous êtes déjà indemnisée mensuellement.
Vous êtes par contre tout à fait en droit de demander à votre remplaçante, d'effectuer le repassage et l'entretien du linge de vos résidents. J'ai envie de dire surtout pour une période aussi longue que dix jours sachant que les trousseaux de nos résidents sont rarement extensibles et qu'à minima pour des raisons d'hygiène, les draps doivent être changés hebdomadairement (quand il n'y a pas de débordement de protection ou de petits accidents).
Enfin, choyons nos remplaçants, il est de plus en plus rare d'en trouver... Fournir le repas me semble complètement normal et même légitime. J'imagine mal comment votre remplaçante pourrait partager des moments de convivialités avec vos résidents ou des activités culinaires, si elle-même n'est pas prise en compte dans le menu !
D'expérience, nos remplaçants en font souvent largement plus que ce que nous leur demandons. Voir une autre personne intervenir à notre domicile est souvent l'occasion de "s'enrichir" sur un plan humain, et nous permet également de nous remettre en question professionnellement, ceci afin d'apporter à nos accueillis, une prise en charge pérenne et qualitative. Voilà, je crois qu'il faut faire preuve de bon sens, et ne pas chercher à faire des économies de bout de chandelle.
Famidaquement,
Émilie

marie-pascale - 23/07/16 21:03 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour,
je souhaite être famille d'accueil, je souhaite faire exclusivement de l'accueil temporaire, j'ai retiré une demande d’agrément. Je dois nommer 2 remplaçants. Les remplaçants doivent s'engager à me remplacer : j'ai choisi mon conjoint qui peux me remplacer en dehors de ses heures de travail et je dois en trouver une autre... certainement quelqu'un qui ne l'a jamais fait ,afin d'être clair avec elle je dois éclaircir différents points :
- c'est bien la personne accueillie qui paie les remplaçants ?
- par ailleurs sont-ils obligés d'accepter la rémunération stipulée dans le contrat initial (soit 2.5h de SMIC par jour + sujétion + pole emploi + congés ) ? peuvent-ils avoir d'autres "prétentions" ? leur rémunération est elle libre?

L'engagement engage donc le remplaçant, ok sauf qu'il ne pourra peut être pas toujours être disponible (il a aussi des indisponibilité comme tous le monde) : peut on lui opposer du fait de la signature de ce document ?
Que se passe -il si les deux personnes ne sont pas au final disponibles pour me remplacer 1 heure ? 4 heures ? 8 heures ? même question s'il je dois me rendre à une convocation, une formation obligatoire du CG ?
Que se passe -t-il si la personne accueillie refuse le remplaçant que j'ai nommé ou la venue d'un quelconque autre remplaçant ?
Par ailleurs le CG demande dans le dossier pour les remplaçants : un extrait du casier judiciaire, copie de la carte d'identité, du permis, de la carte grise et de l'attestation d'assurance et un certificat médical... j'ai peur que cela soit un peu dissuasif pour trouver quelqu'un...
Aussi, ne faisant que de l'accueil temporaire, je ne prendrait pas de congés sur les période d'accueil.... mon remplacement sera très exceptionnel (formation CG, convocation, force majeure)

Selon vous, il y a t- il d'autres points que je dois préciser avec elle avant qu'elle ne choisisse de s'engager ?
Merci

Etienne - 24/07/16 09:03 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour Marie-Pascale,

Notre article Comment organiser le remplacement de l’accueillant(e) ? détaille les modalités des remplacements, selon qu'ils sont de courte ou de longue durée.
- les remplacements ponctuels sont à la charge de l'accueillant, selon des tarifs librement négociés ;
- les personnes accueillies paient les remplaçants "de longue durée" ; pour leur éviter un surcoût, les remplaçants sont obligés d'accepter la rémunération stipulée dans le contrat initial (soit au minimum 2.5h de SMIC par jour + sujétions...) ; dans le cas d'un remplacement au domicile de l'accueillant, ils sont de plus nourris, logés, blanchis au frais de l'accueillant.

moody smiley Il reste cependant des "zones floues", mal balisées par les textes réglementaires et souvent mal comprises (y compris par certains Conseils Départementaux) :
Effectivement, aucun remplaçant ne peut s'engager à être perpétuellement disponible "au pied levé". Les périodes de remplacement doivent donc être, dans la mesure du possible, programmées suffisamment à l'avance. Mais en cas d'urgence (accident, maladie de l'accueillant...), nous devrons parfois faire appel à d'autres personnes disponibles.

Par ailleurs, les différentes solutions envisagées pour le remplacement de l’accueillant familial doivent tenir compte de l’avis de la personne accueillie ou de son représentant légal. Les remplaçants que vous avez désigné au moment de votre demande d'agrément ne sont pas inamovibles ! L'Annexe au contrat d’accueil relative au remplacement au domicile de l’accueillant, co-signée par la personne accueillie, lui permet de désigner le remplaçant de son choix - par exemple un des ses proches : conjoint(e), fils ou fille, personne de confiance, etc.

L'idéal est de pouvoir fidéliser, en le sollicitant régulièrement, un remplaçant qui connaîtra bien votre logement et vos accueillis. Ce qui n'est financièrement pas réaliste dans le cas d'accueils séquentiels ou temporaires...

Famidaquement, Étienne

Trackoen - 24/07/16 12:09 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour

A ce jour, j'ai toujours eu une liste de remplaçants que je renouvelle selon les changements. Mes remplaçants sont des élèves infirmières, des voisins, des amis, des relations, j'ai même dans ma liste des familles d'accueil de couple.
Mais, suite à mon renouvellement d'agrément, le pôle autonomie dont je dépend, me dit au téléphone que je ne peux avoir une liste d'une dizaine de personnes. Que je dois en prendre que 2.
Je lui ai demandé comment faire si mes 2 personnes sont indisponibles ? Mais je n'ai jamais eu de réponse.
Par ailleurs, elle m'a même dit qu'elle allait appeler les familles d'accueil de ma liste pour leur dire qu'ils ne peuvent faire mes remplacements ; chose qui s'est avérée. Alors que je dépose mes accueillis chez ses familles d'accueil figurant sur ma liste à titre occasionnel !

Quand je lis les articles de loi, rien nous impose, nous famille d'accueil, à être limités dans le nombre de remplaçants !
Un exemple, bientôt j'ai une sortie organisée. J'ai appelé mes remplaçants, soit une dizaine de personnes. Aucun n'était disponible.... Donc j'ai du encore élargir mes recherches pour trouver quelqu'un ...
J'aimerai avoir votre avis pour compléter mes recherches.
Cordialement
Séverine Trackoen

celine - 03/10/16 16:10 - Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour a tous,
Petite question : mon CD me demande 2 remplaçantes sur mon contrat. Ils me disent que c'est une nouvelle loi (?).
Si quelqu'un sait quelque chose sur le sujet ! Merci à tous

Etienne - 08/10/16 08:39 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour Céline,
Aucune loi, ancienne ou nouvelle, ne précise que nous devons désigner au moins 2 remplaçant(e)s.
Mais c'est recommandé, car nous ne sommes jamais à l'abri de l'indisponibilité ponctuelle de l'une ou de l'autre !
Famidaquement, Étienne

Lilette - 08/10/16 12:25 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour Céline,
Soyez heureuse, chez nous, dans le Pas de Calais, on nous demande 4 remplaçants !!!

lilette62 - 24/01/17 14:50 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour à tous,
pour mes vacances d'été de 3 semaines, j'ai cherché une remplaçante qui puisse venir chez moi.J'avoue que ce fut très difficile ! mais en discutant avec les remplaçantes au téléphone, elles m'ont dit a peu prés la même chose : on ne nous paye pas ou si peu et si mal que le travail ne nous intéresse plus !
Je comprends maintenant le mal a se faire remplacer! je sais que nous ne sommes pas "cher payé" mais je ne me vois pas "profiter" de ma remplaçante ! je préfère régler un peu plus à une personne habitué et disponible mais qui pour autant me coûte la moitié d'une maison de retraite !
Vous allez me dire que c'est a l'accueilli de payer ,je sais, mais lorsque la personne chez vous ne prend plus de décision elle même et que les enfants vous disent "tu fais comme tu veux mais nous on ne change rien a notre façon de faire, on te paye et tu te débrouilles ! c'est ça ou pas de vacances !! alors je gère le remplacement et le règlement pendant mon absence et vogue la galère !

Sema - 25/01/17 16:38 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour Lilette,

Oui je partage votre analyse sur le thème des remplaçants.
Il est difficile de se faire remplacer à son domicile par une personne de confiance. En plus, l'accueillant doit la rémunérer en fonction des heures de travail/présence, ce qui est peu encourageant, dans la mesure où notre salaire est fixé sur d'autres bases. Cette grande difficulté à trouver une remplaçante est bien connue auprès de nos CD ! Hélas, cette mission ne leur revient pas encore !
Si nous nous référons au référentiel de l'agrément où les compétences de l'accueillant familial sont exigées, ainsi que pour son remplaçant, nous pourrions souhaiter cette aide auprès des CD. Mais nous n'en sommes pas là ! Reste à l'accueillant à se débrouiller et à s'organiser comme il peut. Pourtant, nous avons droit à des congés comme tout salarié !
Mais restons positifs ! Peut-être qu'un jour .......

Bon courage
Sema

trackoen - 26/01/17 17:09 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour Lilette62

Il est vrai que se faire remplacer pendant nos vacances est un vrai casse-tête.
Cela fait 2 ans que je passe par les écoles d'infirmières. Je prend des élèves de 2ème et 3ème année. Comment j'ai fait ? J'ai mis une affichette au sein de l'école et une annonce passe dans leur messagerie interne. Ceux qui sont intéressés me contactent, puis je les fais venir chez moi pour un entretien. Je leur présente mes pensionnaires, la maison etc. Ensuite, je leur fais faire des remplacements de quelques heures, puis un week-end et après pendant les vacances.

En ce qui concerne la rémunération, dès le départ je leur explique comment cela fonctionne. Après elles valident ou pas. Mais les choses sont claires dès le départ. Et puis les étudiants ont besoin d'argent et sont contents en général de trouver ce type de travail. A côté de cela ils sont quand même nourris et logés gratuitement ; donc c'est un bon compromis.

Le plus difficile est de trouver quelqu'un qui veuille bien faire du 7jours sur 7 mais pour le moment cela fonctionne.

Amicalement
Séverine

malouise - 02/02/17 16:57 - Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

En tant qu’A F, nous choisissons de supporter les aléas lier a notre statut, il est indigne de les imposer à un tiers qui nous remplace. Certains ont du mal à trouver une remplaçante.
Dans une journée, il y a un nombre d’heure de travail effectif, (de 6 h au minimum à 9 h pour 3 personnes et les animaux, le jardin, la piscine, le facteur….) + 2heures passives. Il faut majorer si la dépendance oblige un surcroit de travail avéré.
Evaluation faite : ces heures sont rémunérées au smic. Forfait nuit à définir. Il n’y a pas de règle établie, actuellement 60 ou 90 € 140€ par journée et forfait nuit + divers. Déclaration emploi a domicile CESU.
Même si la nuit est calme, la remplaçante, si elle arrive à dormir, ne dort que d’une oreille ! Elle arrive avec sa valise et reste plusieurs jours chez vous.
Qui au jour d’aujourd’hui va travailler pour le gite et le couvert ? Certains cas sociaux ? pas sûr mais surement pas des professionnels. La remplaçante n’a pas accepté et signé les modalités du statut de l’agrément d Accueillant Familial.
Ce dispositif de remplacement doit vous permettre de partir tranquille, en toute sérénité laissant votre maison et ses habitants en toute sécurité, à une personne ayant des sérieuses compétences professionnelles tout comme vous.

Célia - 02/02/17 18:04 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour,
Je ne comprends pas pourquoi polémiquer sur comment rémunérer nos remplaçants.
Les contrats prédéfinis sont clairs. Nos pensionnaires, par un avenant correspondant à notre période de congés, rémunèrent directement nos remplaçants au tarif établi dans le contrat.
Après, libre à vous de donner une prime supplémentaire pour la qualité de la prestation fournie.
C'est ce que je donnais à mes filles au pair. En fin de séjour, je leur donnais une prime (en plus de la mise à disposition d'un de nos véhicules).
Pour notre escapade de cette année c'est ce que nous avons prévu avec notre remplaçante, qui sera soutenue par notre seconde remplaçante si besoin.
Cordialement
Célia

doan huu-petitpas - 02/02/17 19:01 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

bonsoir,

je suis remplaçante de famille d accueils et ayant travaillé comme vous l annoncez , c est à dire, réglé par les résidents qui ne cotisent pas aux assedics, m a entrainé une perte totale de mes allocations assedics ; ce qui veut dire que depuis aout je n ais plus d'allocation et commence seulement maintenant à retrouver des familles qui acceptent de me régler en cesu "classique" ;
je ne conteste pas les salaires, je conteste si je peux m exprimer ici, les règles qui n en sont pas faites pour nous, les remplaçantes ne sommes pas des accueillants familiaux, mais des salariés qui remplacent les accueillants pendant leur congé ou autre ;
légalement parlant, nous sommes de salariés et tout salarié, travaille et donc cotise aux assedics, sauf si nous étions travailleur indépendant, chose que nous ne sommes pas;
par ce message je rejoins donc Malouise et la remercie de nous comprendre et nous aider

florencedoanhuupetitpas

Célia - 02/02/17 21:25 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Florence,
Je comprends bien le problème.
Nous non plus en tant qu'accueillant nous ne cotisons pas aux assedics, que ce soit un paiement césu ou autre.
Par contre une chose me chiffonne. La perte d'indemnisation pôle emploi est réelle si nous déclarons
- ne plus rechercher d'emploi
- avoir cassé l'emploi en cours par une démission. qui entraine une indemnité (grâce aux nouveaux textes) 4 mois après la démission travail retrouvé ou pas.
Sinon les indemnités restent jusqu'à épuisement des droits, même pour un accueillant familial.
Donc je ne sais pas comment s'est passé votre poste, mais il y a un problème.
Cordialement
Célia

doan huu-petitpas - 03/02/17 09:43 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

bonsoir,

simplement l epuisement de mes droits est arrivé car je n avais touché que des missions en accueil familial donc sans cotisations assedics et donc etant au chomage depuis plus de 4 ans et apres avoir épuisé mes droits en tant que salarié ambulanciere et autre que j avais obtenu en travaillant 4 ans, je suis arrivé au bout ;
il faut donc pour recupérer mes droits que je recotise et donc doit impérativement trouver des salaires , donc du travail en tant que salarié car lorsque je me retrouve sans mission je me retrouve dans la mme situation que vous accueillant sans ressource; oui bien entendu j ai le droit à la cmu qui m aide dans mes soins, mais apres, il faut comprendre que pour tout à chacun, les assedics sont une aide financière, pas importante car pour moi, elle sera de 600 euros par mois environ si je recommence à ne pas avoir de travail, mais cela pour 6 mois seulement etc ; voilà, je pense que les familles d accueils doivent accepter que sans nous, souvent elle travaille hors la loi, enfin presque en embauchant des personnes non professionnelles tres souvent, comme une personne l a dit sur un message, un voisin, un parent, mais est ce que c est comme cela que vous pouvez trouver la sérénité méritée lorsque vous partez ; je n en suis pas certaine ; le professionnalisme aide à cela car nous sommes à la fois responsable et nos expériences nous ont permis de nous mettre à la place de vous accueillants et donc de travailler comme vous, en pleine conscience de nos responsabilité et du respect de tous ;
voilà, peut etre que mon temoignage qui ressemble à d autres pourra vous aider à prendre en considération tous nos problèmes et aussi les votres et de nous aider à obtenir dans votre convention lorsqu elle existera des regles que tout le monde pourra suivre et surtout pourra nous faire travailler dans la légalité la plus complète vous et nous, remplaçant(e)s smiling smiley
merci de votre attention
florence doan huu petitpas

Célia - 03/02/17 12:42 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour Florence,
Je comprends, mais législativement nous n'y sommes pour rien.
Nous subissons comme vous la non reconnaissance de notre métier pour avoir droit de côtiser pour le droit au chômage.
Bonne continuation et merci pour votre investissement au près de nos collègues.
Cordialement
thumbs up

Karine - 03/02/17 15:19 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour Florence,

Vous avez raison, la situation précaire des accueillants familiaux et des remplaçants d'accueillants familiaux est réelle et anormale, c'est pour cela que nous nous battons avec FAMIDAC pour que cela change, nous avons tous le droit à vrai statut !
D'ailleurs, petite question à FAMIDAC : il y a t'il eu une réponse à la demande du gouvernement faîtes auprès de l'UNEDIC ?
En attendant, en nous engageant dans ce métier, nous savions à quoi nous en tenir.... confused smiley
Et sommes libre d'en changer pour un métier avec un statut normalisé.

Karine

radou - 03/02/17 19:30 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour@Toutes & @Tous,
En tant qu'administrateur d'une association et webmaster de son site, je reçois souvent des appels ou des messages d'accueillants qui cherchent un remplaçant(e). Et dans la plupart des cas, en urgence.
J'ai décidé, il y a 4 ans, avec les membres du bureau de créer un réseau de remplaçants au niveau départemental, puis élargi sur le sud-ouest.
Beaucoup de remplaçants ont été mis en relation via notre site avec des accueillants. Mais le souci relevé par Florence PP, reste un handicap insurmontable et fait défaut à ce réseau de s'étendre et de s'amplifier. c'est pour ça que j'ai lancé une pétition en ligne (Sur Change.org) pour la reconnaissance de l'accueil Familial dans le code du travail. C'est aberrant et inacceptable dans un pays comme le nôtre (5ème puissance mondiale) que des personnes travaillent 24/24 et 7/7 avec des agréments et des contrats régis par la loi ne soient pas reconnues en tant que travailleurs sociaux. Famidac se bat aussi de son côté pour aboutir à cette fameuse cotisation aux allocations chômage pour prétendre à nos droits en cas de perte de salaire pour X raisons. Je trouve hallucinant que des gens qui ne travaillent pas (et ne cherchent pas forcément à travailler "la nuance" ) ont droit au RSA. Il faut qu'on m’explique !
Le combat doit s'intensifier car une seule main n'applaudit pas (mais peut gifler ! hihihi). Rejoindre Famidac en national et / ou autres associations de vos départements pour faire entendre notre voix. Il a fallu beaucoup de temps pour accéder au 10% de congé payé et autres avancées qui n'existaient pas par le passé. Mais la hargne et la conviction finiront par payer un jour. Ne pas baisser les bras. Ce qu'on ne peut atteindre par la voie légale et démocratique, on peut l'atteindre par la contestation, la critique et les revendications. Nous avons une chance énorme aujourd'hui en utilisant les réseaux sociaux et l'internet pour que ça aille plus vite.
Moi personnellement, je ne lâcherai pas le morceau, car ce que nous demandons est un droit fondamental pour les personnes actives et qui donnent beaucoup de leur temps pour aider des personnes en perte d'autonomie ou en situation de handicap.
Hargneusement Radou.yawning smiley

Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux.(Étienne de la Boétie)

Sema - 04/02/17 12:24 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour Radou,

Un grand MERCI pour votre message qui témoigne tellement d'investissement et de vérité !
Je suis également adhérente à cette lutte tellement ample d'ailleurs. Et je n'ai pas envie de baisser les bras. Avec mes petits neurones, mes petits bras, je continue.....Et je ne veux surtout pas rester à genoux pour être tyranisée!!!!! par des personnes malintentionnées, et qui plus est, sont élues par le peuple et représentent le peuple !

A bientôt
Sema

Valérie - 08/02/17 14:22 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour à toutes et tous,

Depuis 2 ans, j'ai résolu le problème du remplacement pendant mes congés, à savoir : je mets mes 2 accueillis dans une autre famille d'accueil du département. Certes, pendant cette période je suis certaine que je se serais pas rémunérée donc je "triche" un peu car je pose toujours des congés (par 10 jours) à cheval sur 2 mois donc je "perds" 5 jours de travail sur un mois. Cela 3 fois dans l'année. J'en informe les tuteurs ainsi que le SCAD (Service Coordonnateur de l'Accueil à Domicile) de mon département (52) un mois à l'avance qu'ils puissent se retourner.
Il faut signaler aussi que j'ai de la chance que la famille de remplacement soit toujours la même : accueillante familiale (74 ans) faisant uniquement mes remplacements. Voilà ma position : avoir une personne chez moi : pas possible, je n'ai pas une sixième chambre.
De plus, cela fait également des vacances pour mes accueillis : changement d'environnement, même si c'est à 20 min de chez moi. J'avoue que la première année, il a fallu un temps d'adaptation au retour chez moi. En effet, j'avais précisé à mes accueillis qu'ils allaient chez cette accueillante que pour les vacances qu'ils ne comptaient pas revenir faire des bêtises chez moi et qu'ils retourneraient chez cette dame. Les choses étaient dites dès le départ.
Bonne journée à toutes et tous.

Valérie

doan huu-petitpas - 07/03/17 17:53 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonsoir
je voulais simplement poser une question à votre association ;
j'avais eu contact avec une accueillante familiale du LOT (46) pour travailler très régulièrement chez elle ; tout collait et elle vient d avoir un contrôle du Conseil Départemental qui lui a déconseillé de prendre une remplaçante venant d'un autre département et lui a donné les coordonnées d'une autre personne qui a arrêté l'accueil et qui est devenue remplaçante ;
est ce que les conseils généraux ont le droit d'agir comme cela ?
merci de votre réponse qui peut être utile à d'autres remplaçants
cordialement
florence

Sema - 07/03/17 18:45 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

Bonjour Florence,

Je suis assez étonnée du contenu de votre message !
Chaque accueillant doit effectivement transmettre les coordonnées de sa remplaçante à son CD. Mais ce dernier n'a pas tous les pouvoirs ! En l’occurrence choisir ou lui imposer une autre remplaçante, résidant dans son propre département. J'aimerais bien connaître les décrets qui mentionnent une telle exigence !
Je vous conseille de leur demander des précisions à ce sujet.

Tenez-nous au courant et bon courage dans votre démarche !
Sema

doan huu-petitpas - 08/03/17 09:04 - Re: Remplacement d'accueillants familiaux cool smiley

merci pour ce message qui justifie la réponse que j ai faite à cette famille en l informant que le conseil génaral n avait pas tous les droits
je lui ais donc demander des explications plus precises et je vous tiens au courant si toutefois elle veut me répondre

en tous les c as, le conseil general du 46 doit leur faire peur car elle a finit son message en me disant "il ne faut pas se les mettre à dos"
et je lui ais confirmé que lorsque tout est fait dans les regles, pourquoi avoir peur ?

merci en tous les cas de votre aide, et merci à votre soutien dans les reglementations de notre profession de remplacant, car pour moi c est une profession à part entiere et pas juste un petit travail que l on fait pour completer son budget;

merci
florence
Aller à la Page  Page précédente 1 2 3 4 5 67 8 9 Page précédente Page courante: 7 parmi 9

Intervenir dans cette discussion

IMPORTANT : Si votre message est sans rapport avec ce sujet (Remplacement d'accueillants familiaux B)), recherchez le sujet adéquat ou proposez un nouveau sujet.

Votre nom: 
Sujet: 
Mesure anti-SPAM :
Résoudre la question mathématique et saisir la réponse dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site.
Question : que font 15 plus 14?
Votre message restera caché jusqu'à ce qu'il soit approuvé par un modérateur, s'il est en rapport direct avec l'accueil familial d'adultes handicapés et de personnes âgées. Sinon, il sera supprimé.